Melinda lors d'un voyage en Malaisie

Mélinda, conseillère-voyage Malaisie : globe-trotteuse gastronome

Mélinda assume son appétit pour les voyages et la bonne chère. Elle aime s’envoler au bout du monde à la découverte des spécialités culinaires locales. Mais ses périples gourmands la ramènent toujours en Malaisie.

D’origine franco-malaisienne, c’est là qu’elle a ses racines et elle y va régulièrement pour voir sa famille. Un lien étroit avec le pays qu’elle a nourri en travaillant à l’office du tourisme de Malaisie pendant 5 ans. Et, lorsqu’elle rejoint Marco Vasco en 2011, elle met tout naturellement cette destination au menu.

 

Envie de savoir qui se cache derrière cette voyageuse foodista ? Je vous dis tout !  

 

Quelle voyageuse es-tu ?

J’ai 3 enfants donc le voyage en mode baroudeur sac au dos, très peu pour moi. Mes vacances sont familiales et itinérantes. Bouger en famille c’est tout à fait faisable. Cela demande juste de planifier son voyage. Une fois sur place, j’aime prendre le temps d’apprécier chaque endroit et créer des liens avec ses habitants. Maintenant que j’ai mes petits bouts, je préfère séjourner dans des hôtels confortables ou même des villas privées avec piscine. En Asie, on peut se le permettre facilement.

 

Qu’est-ce qui t’attire au-delà des horizons ?

J’adore voir le pays sous un angle gastronomique et manger sur le pouce dans des marchés typiques. Quand je voyage, la gastronomie, c’est très important. Je n’irai jamais dans un pays où je sais que je ne vais pas aimer la nourriture. Je suis capable de faire un détour pour un bon restaurant. Lors de notre dernier voyage en Malaisie, nous avons spécialement fait escale à Malacca pour manger de la cuisine « nyonya », la spécialité locale.

 

Quel objet emportes-tu toujours dans ta valise ?

Un anti-moustique !

 

Qu’est-ce que tu rapportes toujours de tes voyages ?

En véritable foodista, je ne reviens jamais sans des épices. Et comme j’aime cuisiner, j’essaie aussi de trouver des recettes locales afin de les reproduire à mon retour.

 

Une anecdote particulière de tes voyages ?

Prendre le bus en Asie peut être toute une histoire ! Une fois, un trajet Jakarta-Bali nous a pris 48 h au lieu des 12 prévues. Nous sommes restés bloqués 15 h sur la route sans bouger. Nous, on trépignait d’impatience ! Mais ce qui était encore plus mémorable c’est que les autres passagers, eux, trouvaient ça normal et attendaient patiemment…

 

LA MALAISIE ET TOI

 

Ta rencontre avec la Malaisie ?

Depuis que je suis toute petite, j’y vais en vacances pour voir ma famille. Et à chaque fois, on profite de ces séjours pour sillonner le pays. J’ai aussi beaucoup d’amis expatriés là-bas, ce qui ajoute un prétexte supplémentaire pour y retourner !

 

Si tu devais résumer le pays en quelques mots ?

Nature, plage, multiculturalisme, authenticité et sécurité.

 

Ton icône incarnant la Malaisie ?

Ce n’est ni un être humain ni un personnage de fiction mais un animal ! C’est l’orang-outan de Bornéo. C’est une espèce endémique là-bas, et le symbole de la Malaisie.

 

Pourquoi voyager en Malaisie ?

Car on peut y faire plein de choses ! Il y a des villes historiques, une jungle foisonnante, des plantations de thé et des îles paradisiaques aux eaux cristallines. Pour l’aspect culturel, le brassage de Malais, d’Indiens et de Chinois est unique en Asie. Musulmans, bouddhistes et hindouistes vivent en harmonie. Les religions cohabitent en paix, c’est une belle leçon de vie.

 

La Malaisie est un pays très facile à traverser. Avec ses infrastructures modernes on peut y aller en autotour avec sa petite famille en toute sécurité. En plus, tout le monde parle anglais !
Cerise sur le gâteau : on se régale à petits prix !

Plantation de thé sur Cameron Highlands en Malaisie

Plantation de thé sur Cameron Highlands – Credit Photo © Kevin Miller

 

Ton itinéraire préféré  là-bas ?

Après avoir atterri à Kuala Lumpur, une découverte de Malacca, du Taman Negara, des Cameron Islands puis de Penang avant de prendre un petit vol intérieur pour finir sur les îles de Perhentian. Pour visiter Bornéo je pense à un autre parcours proposé sur notre site sous le nom de « Bornéo Grandeur Nature ». Il est parfait tel quel, rien à ajouter.

Hôtel sur l'ïle de Penang en Malaisie

Hôtel sur l’ïle de Penang – iStock Credit Photo © Kevin Miller

 

L’incontournable d’un séjour en Malaisie ?

Le Taman Negara. Cette jungle est l’une des plus vieilles forêts primaires au monde.

 

Ton lieu fétiche ?

Récemment, j’ai eu un coup de cœur pour la Rivière Kinabatangan. J’y ai fait une croisière fluviale et j’ai croisé des crocodiles, des éléphants, des singes nasiques et des orangs-outans. Je n’avais jamais vu autant d’animaux en milieu naturel.

 

Un séjour particulier que tu as organisé pour un client ?

Un client m’a demandé de retrouver l’hôtel dans lequel il avait rencontré sa femme 20 ans plus tôt. Il voulait ranimer la flamme en retournant à l’endroit où ils s’étaient vus pour la première fois. Et ça a marché ! Ils sont repartis plus amoureux que jamais.

 

Un fait amusant sur le pays ?

C’est une monarchie tournante ! La Malaisie a un roi mais, fait insolite, ce n’est pas une monarchie héréditaire. Le pays est composé de 13 états qui ont chacun leur souverain et le roi du pays est élu tous les 5 ans parmi ces roitelets selon un cycle établi. Neuf familles se partagent ainsi le trône. Mais le vrai pouvoir est détenu par le premier ministre, le monarque n’a qu’un rôle représentatif.

 

Le restaurant à ne pas manquer ?

Nancy’s Kitchen à Malacca. C’est un restaurant local qui ne paie pas de mine de l’extérieur, mais tellement bon ! Il est d’ailleurs très réputé. C’est le meilleur endroit pour goûter la cuisine nyonya qui est un mélange entre la cuisine malaise, chinoise et portugaise. Grâce à toutes ces influences, cette cuisine a une saveur vraiment particulière.

 

Un conseil pour le voyageur qui nous lit et qui part bientôt en Malaisie ?

En plus de la cuisine malaise, il y a beaucoup de cuisine chinoise et indienne dans les assiettes. Mais pour vraiment apprécier la gastronomie du pays, il faut profiter de la street food qui fait partie de la culture malaise. Aussi connus sous le nom de « stalls », ce sont des halles abritant de petites échoppes avec des sièges en plastique. De prime abord, ça peut ne pas paraître engageant car c’est en plein air et ce ne sont pas de vrais restos, mais c’est là qu’on mange le mieux. D’ailleurs, mieux vaut ne pas aller dans des restaurants standardisés, qui sont surtout fréquentés par les touristes. Ou alors uniquement à Kuala Lumpur, dans des établissements raffinés. Ils y servent de la cuisine fusion délicieuse. Mais dans le reste de la Malaisie, évitez les restaurants et succombez à la street food.

Cusine Malaisienne

Cusine Malaisienne – iStock Credit Photo © EyeEm

 

L’activité inoubliable à faire ?

Une immersion chez les Ibans, une tribu animiste à Bornéo. Après 2h30 de navigation en pirogue, c’est au fond de la jungle que vivent les Ibans selon leur culture traditionnelle. C’est une expérience marquante.

 

Que te reste-t-il à découvrir ?

J’aimerais faire découvrir Bornéo à ma famille. Je voudrais aller avec eux au parc du Mulu, pour ses grottes, et à la Danum Valley. Cette forêt vierge est un des poumons de la Terre.

 

Quelle est la meilleure période pour voyager en Malaisie ?

Toute l’année ! Toutefois, en hiver, à l’est et à Bornéo c’est la saison des pluies. Il faudra donc séjourner à l’ouest avec toutes les activités qu’offre cette région : Kuala Lumpur, Malacca, plantations de thé… Pour ceux qui souhaitent tout faire, mieux vaut partir entre avril et octobre.

You may also like

Un commentaire

  • Jenifer DUPONT 31 mai 2016  

    Interview très intéressante ! Merci pour ces informations ! Pour notre dernier voyage en Malaise, nous avions choisi de louer un bateau et naviguer en mer. Mais lorsque l’on veut planifier son itinéraire et les lieux à ne pas manquer à l’avance, il est parfois très difficile de trouver les informations que l’on souhaite ! Lors de cette dernière croisière en Malaisie (4 personnes – 2 couples), nous avons débuté notre périple à Langkawi ! La location du bateau avait été effectuée auprès de l’entreprise GlobeSailor, dont nous sommes plutôt satisfaits ! Au plaisir de lire de nouveaux articles aussi enrichissants…

Laisser un commentaire