Aller au tibet en passant par Lhassa pour un voyage tibétain extraordinaire

Sous le charme de l’originalité tibétaine, vous aimeriez partir en voyage au Tibet ?  Avant de vous y rendre, notez toutefois qu’à moins d’être Chinois, vous devez disposer d’un permis d’entrée qui vous sera délivré dans le cadre d’un séjour organisé en groupe. Et pour bénéficier d’un séjour bien organisé, ne manquez pas de passer par une agence de voyages chinoise pour réserver vos places dans les différents circuits de votre choix. De cette manière, vous aurez un guide agréé qui vous accompagnera lors de vos déplacements dans les endroits à visiter. Ces recommandations restent évidemment valables dans n'importe quelle ville du Népal.

Découvrez nos voyages au Tibet


 

Lhassa, un petit coin du monde à découvrir dans toute sa splendeur

 

Pour un séjour de rêve au Tibet, passer par Lhassa est vraiment un must. Implantée en plein cœur de majestueuses montagnes, cette capitale du royaume tibétain est une perle rare à découvrir avec ses temples célestes, ses paysages hors pair, ses lieux insolites, et surtout son histoire. Vous rêvez d’un séjour riche en découvertes ? La capitale a tout ce qu’il faut pour satisfaire vos attentes. Quelques sites ont par ailleurs été sélectionnés, rien que pour vous, afin de vous donner un aperçu de ce qu’est la beauté et l’authenticité de ce petit coin charmant du Tibet voyage.

Lhassa, une promesse de voyage bien comblé

En compagnie de votre accompagnateur local, découvrez la capitale du Tibet avec ses attractions de toutes sortes. Veillez juste à avoir l’autorisation des locaux avant de prendre des photos, et ce, où que vous soyez.

Le palais du Potala, à apprécier sans modération

Culminant sur la colline de Marpari, le palais du Potala abrite des trésors d’exception relatifs à l’histoire, à la religion, à la culture et à l’art du Tibet. Constitué par le « palais rouge » et le « palais blanc », ce magnifique vestige de 13 étages est étalé sur une surface de 130 000 mètres carrés, vous permettant ainsi de découvrir le mausolée des anciens dalaï-lamas, les collections de bijoux de valeur de ces derniers, leurs sculptures précieuses, ainsi qu’un bel assortiment de statues de Bouddha authentiques. Un stûpa de 14 mètres de hauteur y est également à découvrir avec son bulbe orné de feuilles d’or, de coraux, de diamants, de perles, et de pierres fines.

Yambajan, pour être en forme toute la journée

Situé dans la partie nord-ouest de la capitale, Yambajan est implanté au pied des montagnes Nyainqentanglha. Sur une superficie totale de 150 000 mètres carrés, ce bassin est très apprécié pour sa source chaude où les visiteurs se baignent pour se décontracter à la suite d’une journée épuisante. Comme c'est en montagne, la baignade y reste toutefois limitée à moins d’une heure, pour des raisons de santé. Ce site est aussi d’un grand intérêt si vous voulez découvrir le mode de vie des drokpa, des éleveurs des montagne avec leurs propres cultures.

Norbulingka, pour encore plus de découvertes

Construit en 1755 de son nom « parc orné de pierres précieuses », cet endroit qui allie quiétude et harmonie a été la résidence d’été des dalaï-lamas. Paisible en permanence, vous y trouverez de magnifiques jardins qui constituent le parc le plus étendu du Tibet. Lors de votre visite, ne manquez pas d’admirer la confection des thangka, des peintures sur rouleaux que les Tibétains façonnent pour représenter l’aspect de la vie dans la région. Agrémentées de broderies de soie, ces créations sont remarquables par leur originalité. À voir absolument !

La rue Bakhor, là où l’animation est toujours au rendez-vous

Selon l’histoire, Bakhor est la rue la plus ancienne de Lhassa. Ne manquez pas de passer par cette route pour vous procurer des objets souvenirs comme les petites roues de pierre, les Bouddhas en cuivre, les perles, ou encore les drapeaux de prière soutra. En passant par le chemin de Pèlerinage, vous pourrez apprécier le défilé des nombreuses personnes portant des costumes traditionnels du Tibet tout en tournant le rouleau dans le sens des aiguilles d’une montre. Vous voulez découvrir les chapeaux, les chaussures, et les couvertures de style purement tibétain ? De nombreux commerçants de rue vous en proposeront à Bakhor lors de votre passage.

Le monastère de Ganden, un endroit exceptionnel inscrit dans les monuments historiques du Tibet

À côté de la crête du mont Wanrigu, le monastère de Ganden est niché à plus de 4 500 mères d’altitude. Remarquable par son architecture, ce monument dispose d’un beau bâtiment de 108 colonnes où 3 500 moines sont accueillis tous les jours. La visite de ce lieu sera pour vous une occasion de découvrir les admirables statues du Bouddha Maitreya et le pinacle doré du septième dalaï-lama qui embellit l’édifice. À ce jour, ce site fait partie des endroits les plus visités.

Le temple de Jokhang, la beauté incarnée

Plus important lieu de culte du pays, le temple de Jokhang est également le centre spirituel du Tibet. Vous y trouverez une statue dorée et agrémentée de milliers de bijoux qui est à ce jour l’airain le plus sacré pour les Tibétains. Depuis le toit de ce gigantesque édifice, vous aurez une vue imprenable et splendide sur le palais du Potala. Ce temple regorge d’une multitude d’histoires impressionnantes sur la princesse Wen Cheng.

Haut