Quels sont les dangers à éviter lors d'un circuit au Sri Lanka

Voyagez de l'autre côté du globe implique de prendre toutes les données en considération, y compris les quelques risques possibles. Même si le Sri Lanka n'est pas le pays le plus dangereux de la planète, il subit tout de même les attaques de la nature. Les lieux touristiques sont également les cibles de vols, d'agressions et d'arnaques. Alors, pour que votre circuit au Sri Lanka se déroule sans encombre, il est important de connaître tous les risques.

Découvrez nos suggestions d’itinéraires au Sri Lanka :

Est-ce que le Sri Lanka est un pays dangereux ?

Bien que l'Île du Sri Lanka reste marquée par un passé tumultueux, rythmé par plusieurs décennies de guerre civile (les Tigres Tamouls contre le gouvernement militaire de l'époque), de manifestations ou encore d'attentats à l'encontre cérémonies religieuses liés au terrorisme de militants Islamistes. Le pays est - depuis les dernière élections - devenu bien plus paisible grâce aux efforts de l'actuel chef d'état ainsi que son gouvernement ayant été élus sur la base d'un mandat de sécurité renforcée.

Il n'en demeure pas moins qu'à l'instar de certains autres pays dans lesquels le niveau de pauvreté est élevé, il existe des problématiques récurrentes liés à la manifestation de comportement malveillants comme la fraude, le harcèlement de rue, des discriminations envers les femmes ou encore des zone à risques résultant de situations de guerres passées. Cependant, il est important de noter que le gouvernement lutte encore une fois contre ces problèmes et que cela ne définit en rien la globalité du pays et la nature de sa population.

Mais alors faut-il aller au Sri Lanka ?

Bien-sûr, car il serait tellement dommage de rater toutes les riches que peut vous offrir le Sri Lanka, que ce soit en terme de paysage, de culture ou même de population. Il faut avant tout savoir que les Sri Lankais sont pour la grande majorité des personnes extrêmement agréables et chaleureuse qui font de la population un peuple très accueillant à condition que vous respectiez quelques règles de savoir-vivre et que vous connaissiez les comportements à éviter dans le pays.

Dès lors, aucun problème ne devrait vous arriver, surtout si vous n'affichez pas de richesses apparentes, que vous évitez de vous promener avec trop d'argent à la fois et que vous laissez vos bijoux en lieux sûrs. Si vous résidez dans les grandes villes, évitez également de vous promener dans la rue seul le soir surtout si vous êtes une femme, gardez toujours un œil sur vos affaires et évitez de faire confiance à n'importe qui.

Dangers relatifs à la santé lors de votre voyage

Il est recommandé aux voyageurs d'être à jour dans la vaccination contre certaines maladies comme l'hépatite A et B, la typhoïde, la fièvre jaune, ou encore tétanos et la diphtérie lorsque vous partez au Sri Lanka, par ailleurs il peut-être bon de se vacciner contre d'autres maladies que vous pourrez trouver la bas avant de partir.

L'encéphalite japonaise, la rage et le virus de la Dengue.

Il existe des maladies courantes en Asie dont il est nécessaire de se protéger comme l'encéphalite japonaise qui peut s'assimiler au virus de la dengue et provoquer des atteintes au niveau du cerveau ou encore la rage en raison du nombre de chiens errants dans le pays.

Vaccins et précautions à prendre avant votre départ

Ici encore, il existe des vaccins qui vous permettrons de vous prémunir de ce type de dangers sanitaires c'est pourquoi il est important de bien se renseigner avant de partir dans un pays étranger. La Dengue, un infection virale transmise une fois de plus par les piqure de moustiques est également très présente sur l'île. Bien que ce virus soit dans la grande majorité des cas loin d'être fatale, c'est une infection qui est relativement rependu surtout lors de la saison des pluies en raison de la densité de moustiques présents sur le territoire.

Se protéger contre les moustiques

Pour vous prémunir contre la dingue, sachez qu'il existe un certain nombre de solutions répulsives qui vous seront d'une grande aide pour combattre les moustiques et que la saison que vous choisirez pour voyager au Sri Lanka a aussi une influence sur ce risque potentiel.

Concernant la nourriture et les boissons locales

Concernant les règles sanitaire, il est important de toujours veiller à privilégiez l'eau en bouteille à celle du robinet si vous voulez éviter les incidents car l'accès à l'eau potable est relativement compliqué dans le pays. Concernant la nourriture, il faut savoir que le climat tropical peut favoriser la prolifération de germes, c'est pourquoi nous vous recommandons d'éviter les glaçons, légumes et crudités non cuits, le lait et certains produits congelés qui auraient put être décongelés en cours de route.

Les risques naturels à connaitre pour votre sécurité

De nombreux risques naturels existent au Sri Lanka. Le pays est situé dans une région où l'activité sismique est importante. De nombreux tremblements de terre se font ressentir.

Vigilance vis-à-vis des tsunamis

Parfois, ils vont jusqu'à provoquer des tsunamis. Alors, pour que vous soyez en sécurité, renseignez-vous auprès de l'ambassade dès que vous ressentez un séisme. Il est possible que vous soyez obligés d'aller au milieu des terres pour vous mettre en sécurité.

Attention à la saison des pluies et des moussons

Durant la saison des moussons (entre décembre et mars pour le nord-est du pays ; juin à octobre pour le sud-ouest), les pluies diluviennes sont trop intenses pour les sols. Le gouvernement fait régulièrement état d'inondations et de glissements de terrain. Ces catastrophes naturelles provoquent alors des dysfonctionnements au niveau des services et des transports.

Le risque de Typhons

D'avril à décembre, il existe des risques de typhons. Il arrive que ces tempêtes soient mortelles. Elles s'attaquent aux infrastructures et les endommagent violemment. Alors, tenez-vous informés des risques météorologiques. Ne vous aventurez pas dans les zones sinistrées et surtout, contactez les autorités locales afin de connaître les consignes.

Les risques à éviter pendant votre tourisme

Pour profiter au mieux de votre voyage, vous devez connaître les risques sur-place au Sri Lanka. Comme pour toutes les destinations touristiques, le pays possède ses groupes de « voyous ». Ils sont particulièrement présents sur les sites touristiques. Alors, si vous devez y aller, prenez garde à vos affaires et ne vous aventurez pas dans les zones isolées, en pleine nuit.

Les dangers relatifs aux transports (Tuk tuk, Bus, Train)

Avant d'emprunter les différents moyens de transports du Sri Lanka, il est important de bien s'informer et dans tous les cas, de rester vigilent vis à vis de ses affaires.

Méfiez-vous parfois des sollicitations des chauffeurs de tuk tuk. Ils essayent de se faire passer pour des guides et vous proposent de vous emmener vers des lieux touristiques. Ils ont tendance à traîner près des hôtels et des plages. Ils ont la mauvaise habitude de vous détourner de votre destination d'origine ou de vous harceler.

La sécurité des femmes dans les Institut de beauté ou massage

N'entrez pas dans n'importe quel institut de beauté ou de massage. En effet, des cas d'attouchements sexuels ont été signalés. Pour ne pas que cela vous arrive, renseignez-vous sur la réputation de l'établissement. En cas de besoin, demandez des informations à la réception de votre hôtel.

Escroqueries et arnaques

Plusieurs voyageurs ont remarqué des utilisations frauduleuses de leur carte carte de crédit, après avoir réglé leurs achats, au Sri Lanka.

Veillez donc à toujours régler vos dépenses en liquide et à retirer de l'argent dès que vous le pouvez.

Il est important de faire attention sur les plages. Quelques-unes sont les lieux préférés des trafiquants. Certains profitent même de la présence des vacanciers pour leur proposer leurs services d'avocat !

Quelques zones à éviter lors de votre visite

Outre ces problèmes, d'autres vous attendent dans les provinces du nord et de l'est du Sri Lanka. Elles subissent encore les conséquences des guerres. En effet, certaines zones cachent des mines. L'armée travaille au quotidien pour sécuriser les lieux, mais il y a encore beaucoup à faire. Tenez-vous en aux instructions des autorités.

Il est malheureusement impossible de prévenir tous les risques. Même si la police agit autant qu'elle le peut, des risques d'arnaques et de vols persistent. C'est alors à vous d'être vigilants et garder vos objets de valeur en lieu sur toute en évitant vous laisser berner par les belles intentions des gens que vous croisez. En dehors de ces quelques désagréments, votre voyage se passe sans encombre ! Vous en gardez de beaux souvenirs et surtout, vous rêvez déjà de nouvelles aventures.

Quels animaux dangereux au Sri Lanka ?

Certaines espèces animales que vous croiserez sur l’île sont aussi fascinantes que dangereuses, ce qui exige de la prudence lorsque vous vous aventurerez au cœur des étendues sauvages.

On recense plus de 100 espèces de serpents dont des cobras et vipères, sans oublier le boa de sable ou encore les pythons. Privilégiez les forêts humides, en particulier celle de Sinharaja si vous souhaitez voir ces reptiles de près.

On continue avec les scorpions dont 11 espèces sur les 22 recensées sur l’île sont endémiques. Là encore, c’est dans la forêt de Sinharaja que vous aurez le plus de chance de croiser ces petits animaux, notamment lorsqu’il pleut. Par ailleurs, restez vigilant lorsque vous flânez dans les cocoteraies : il est probable que des scorpions se tapissent dans les trous.

L’ours lippu qui a inspiré Baloo du Livre de la jungle n’est pas un animal dangereux à proprement parler. Le souci c’est qu’il a une très mauvaise ouïe. Du coup, il n’entend pas forcément lorsque l’on s'approche de lui. Le bon sens vous amènera donc à garder vos distances lors de vos excursions dans les parcs de Wasgomuwa et Wilpattu ou encore lors d’un safari dans le parc de Yala.

Quels documents faut-il pour se rendre au Sri Lanka ?

En plus des éventuels vaccins obligatoires, pour votre entrée sur le territoire Sri Lankais, il vous sera demandé d'avoir un visa à jour et de vous munir de votre passeport. Appelé ETA pour "Electronic Travel Authorization", le visa Sri Lankais n'est pas difficile à obtenir, il vous suffit de faire les démarches en ligne en remplissant le formulaire sur eta.gov.lk puis de choisir la raison de votre voyage: tourisme, que vous obtiendrez pour environ 35$ ou bien le visa de transit qui sera gratuit avec une entrée sur le territoire limitée à 2 jours.

Haut