San Francisco, "ville monde" de l'Ouest des Etats-Unis

Elle fait partie des plus belles destinations de l’ouest des Etats Unis. Aller à San Francisco en Californie, c’est bien plus qu’un voyage. Vous y découvrez des paysages très différents, des styles architecturaux remarquables et une atmosphère inégalée à travers les magnifiques quartiers. En foulant les côtes sauvages ou les étendues du Golden Gate Park, vous profiterez de paysages inoubliables, avant de découvrir les nombreuses attractions de la ville et de ses célèbres quartiers.

La situation géographique de San Francisco

Idées de voyages 100% personnalisables passant par San Francisco :

La « City by the bay », comme on la surnomme, se trouve sur la péninsule au nord de San Francisco, entourée par la mer par trois côtés (à l’est par la baie, au nord par le pont le plus célèbre et à l’ouest par le Pacifique). Très inhospitalière, la côte présente un relief particulièrement accidenté en raison des vagues et des vents très forts venus d’ouest. Les principales parties de SF sont reliées par plusieurs ponts (le pont de SF, Bay Bridge). De par son climat très spécifique, SF possède une magnifique nature restée intacte malgré la forte urbanisation. Au fil du temps, les toutes premières organisations écologiques du pays se sont formées pour protéger l’environnement, faisant de San Francisco une véritable capitale dans ce domaine. L’ensemble de la région est soumis à des tremblements de terre réguliers, en raison de sa situation entre la plaque tectonique du Pacifique et la plaque américaine. Toutes deux glissent l’une contre l’autre, se déplaçant horizontalement. La destination se trouve par ailleurs sur la faille de San Andreas, qui est une frontière particulièrement active entre les deux plaques, et la soumettant à une réalité dramatique : de nombreux séismes et incendies ont eu lieu ; le prochain devrait se produire d’ici 2020, selon les sismologues.

Les principaux styles architecturaux

La ville est marquée par divers aménagements très marquants tels que ses ponts, ou des bâtiments défensifs tels que Fort Point, érigé vers les années 1860. En raison du grand incendie qui suivit le séisme de 1906, les bâtiments historiques sont plutôt rares. Aujourd’hui, l’un des plus anciens bâtiments est La Mission San Francisco de Asis. Au cours de la deuxième moitié du 19ème siècle, les bâtiments sont construits selon l’architecture civile victorienne, qui est visible dans plusieurs quartiers comme Haight-Ashbury ou Non Hill, avec leurs maisons mitoyennes colorées en bois. On peut admirer le Civic Center ou le Palace of Fine Arts qui sont érigés selon le style des Beaux-Arts. On retrouve aussi l’influence architecturale européenne dans le Ferry Building. Le style Art-Déco est visible en particulier sur la Coit Tower, qui fut construite en 1930 en hommage aux pompiers de locaux. Pour survivre aux tremblements de terre, les édifices du centre-ville ont été consolidés et construits selon des normes précises, à l’image de la Transamerica Pyramid, qui est le plus haut bâtiment de tout SF (260m de hauteur). Les derniers édifices ont été construits en respectant des normes environnementales très strictes, en témoigne la California Academy of Science dessinée par Renzo Piano.

La démographie et l’histoire récente de San Francisco

De par sa taille, SF occupe le 4ème rang en Californie et le 14ème à travers les Etats Unis. Les habitants sont au nombre de 864 816 (en 2016), mais sont au nombre de 8,7 millions si l’on prend en compte la Bay Area. Au niveau des ethnies, la population californienne compte 53,6% de blancs, 35,3% d’asiatiques et 15,3% de latinos. La densité est très forte, avec 1 374 habitants au km2. L’agglomération s’étend sur une superficie de 121 km2. Le PIB par habitant est très élevé et se monte à 74 815 dollars, ce qui en fait l’un des PIB les plus élevés des Etats-Unis. Chaque année, San Francisco accueille environ 18 millions de personnes venues de toute la planète.

Ville écologique par excellence, elle est également un pôle technologique réputé à travers le globe. Dans la partie sud de la région se trouve Silicon Valley, qui rassemble une activité économique très intense dans le secteur des nouvelles technologies, qui comporte environ 6000 sociétés et 3 millions d’habitants. C’est le professeur Frederick Terman de Stanford qui le premier arriva à convaincre deux de ses étudiants de ne pas émigrer vers la côte Est des Etats-Unis, mais de créer leur propre entreprise à San Francisco. Ses étudiants étaient William Hewlett et David Packard. Terman lança ensuite plusieurs programmes pour attirer les entreprises et en particulier le Honors Cooperative Program en 1955. Aujourd’hui, le pôle technologique de Silicon Valley attire les génies et entrepreneurs du monde entier, attirés par un niveau de revenus enviable.

A quelle période se rendre à San Francisco ?

Le climat à San Francisco est méditerranéen, caractérisé par des étés chauds et secs. L’ensemble de l’agglomération est souvent touché par la brume créée par le contact de l’air chaud avec l’océan froid. Les trois principales saisons évoquées sur la destination sont ainsi donc l’hiver, l’été et la saison du brouillard, qui peut recouvrir une partie du territoire sur une période de plusieurs jours. La destination est aussi caractérisée par des microclimats qui peuvent survenir de façon imprévue, avec une baisse de température significative dans les régions touchées par le brouillard. En hiver, au printemps et en automne, il est avantageux de se rendre en voyage à San Francisco en raison des tarifs basse et moyenne saison et du climat supportable. Vous trouverez un ciel très bleu entre les mois de septembre et novembre, et un temps frais avec des pluies plutôt occasionnelles entre décembre et avril.

Les incontournables de San Francisco

Si vous envisagez de partir à San Francisco, préparez-vous à de nombreuses découvertes surprenantes tant au niveau des monuments que des sites naturels propres à la région. Votre guide San Francisco vous proposera de découvrir la gigantesque côte abrupte et ses falaises marquées par les vagues et le vent, en particulier si vous venez de Los Angeles le long de la California Highway. Ce qui attire en premier le regard, ce sont les ponts. Le Golden Gate en particulier, avec sa couleur orangée spécifiquement choisie, est le véritable emblème de la destination. Vous pourrez l’admirer depuis la Coit Tower ou depuis l’esplanade des Twin Peaks. Dans le quartier très populaire de Fisherman’s Wharf, vous apprécierez une vue sur le Pier 39 et ses fameux lions de mer sans oublier l’île d’Alcatraz, qui abrite l’une des prisons qui était considérée comme parmi les prisons les plus sûres de la planète dans les années 50. Enfin, un passage à travers les principaux quartiers, depuis le centre, vous permettra d’en apprécier les ambiances, l’architecture victorienne, le quartier des affaires bouillonnant et le fameux quartier de Chinatown, le quartier chinois le plus dense et développé hors d’Asie.

La vie à San Francisco est marquée par plusieurs phénomènes : une situation géographique marquée par les risques de tremblements de terre, une météo influencée par le brouillard, et des terrains variés propices à l’agriculture ou encore à la viniculture. C’est une cité historique qui ne manque pas d’attrait, tant par les paysages que par son dynamisme.

Haut