Les carnavals du monde 

Bienvenue dans le monde vibrant des carnavals, où la musique, la danse et les costumes extravagants se mêlent pour créer une atmosphère de joie et de fête à travers les continents ! D’abord une fête païenne, le Mardi Gras devint ensuite une occasion de s’adonner aux plaisirs du palais avant la période maigre du Carême. Préparez donc votre plus beau déguisement et embarquez pour un tour du monde riche en couleurs grâce à cette sélection tout subjective des meilleurs carnavals du monde !

En France, on connaît notamment les images du carnaval de Dunkerque (et ses jets de harengs) et le carnaval de Limoux, le plus long au monde ! Mais aussi le carnaval de Nice, célèbre pour ses chars gigantesques, ou le carnaval de Granville, inscrit à l’UNESCO. Et partout dans le monde, les carnavals se traduisent par une explosion d’allégresse, une célébration communautaire, assorti d’une touche de subversion. L’objectif est aussi de renverser l’ordre établi et les conventions sociales. En plus d’offrir un spectacle superbe, les carnavals représentent une occasion unique d’appréhender la culture d’une destination et les coutumes populaires qui la façonnent.

Le carnaval de Rio

Le carnaval de Rio, le plus grand carnaval du monde et le plus connu, célèbre la vie, la musique et la couleur. Pendant les quatre jours précédant le mercredi des Cendres, des chars somptueux et des danseurs aux costumes éblouissants défilent. Le point d’orgue du carnaval ? Lorsque chaque école de samba parade sur un thème précis. Le carnaval de Rio est devenu une vitrine et un symbole de l’esprit festif brésilien, un incontournable lors d’un séjour au Brésil. Plus au nord et moins présent dans les articles de magazines et de blogs, le métissé et animé carnaval de Salvador de Bahia s’inspire de rites africains : il s’agit de la plus grande fête de rue du monde. À vos appareils photos !

Du 9 au 17 février 2024.

Le carnaval de Venise

Plongeant ses racines dans l’époque médiévale, le carnaval de Venise se distingue par ses masques traditionnels et ses déguisements qui ont pour inspiration la commedia dell’arte. Les conventions étaient alors suspendues et les contrats bouleversés : ainsi, le serviteur devenait maître et le maître serviteur ! Le carnaval de Venise doit aujourd’hui sa réputation à son art, son élégance et sa sophistication. À ne pas manquer : les bals luxueux organisés à cette occasion dans des palais et des hôtels de luxe, sur les pas des princes et des grandes dames de la Sérénissime.

Du 3 au 13 février 2024.

Un masque du carnaval de venise

crédit photo : Graham Guenther

Le carnaval de la Nouvelle-Orléans

“Un Américain n’a pas vu les États-Unis tant qu’il n’a pas vu Mardi Gras à la Nouvelle-Orléans”, écrivait Mark Twain, ce qui justifie bien sa présence dans notre top 3. Pendant plus d’un mois, les rues du Quartier Français s’animent, et les principaux Krewes s’affrontent entre le Mississippi et le Vieux carré au son des fanfares. Depuis les chars vert, violet et doré, on lance colliers de perles et pièces d’or de pacotille, les dubloons. Le tout est gratuit, et dans des proportions… américaines, donc gigantesques ! Le thème change tous les ans, et même les spectateurs se prêtent à l’ambiance excentrique et presque tout le monde porte un masque. Capitale du jazz oblige, la musique est partout : sur les rives, sur les trottoirs et même sur l’eau !

Du 6 janvier au 13 février 2024.

Le carnaval de Barranquilla

C’est toute la diversité culturelle de Colombie qui est mise à l’honneur lors de ces festivités. Officieusement, celles-ci s’étendent sur plusieurs semaines ! Moins touristique que son homologue de Rio, le carnaval de Barranquilla débute par une bataille de fleurs, et se poursuit par des défilés de chars élaborés, sur des rythmes afro-caribéens. Les costumes, d’un esthétisme délicat, s’inspirent d’animaux mythologiques et du folklore colombien. Il s’agit d’ailleurs de l’une des plus anciennes manifestations festives du pays. À faire absolument lors d’un séjour en Colombie !

Du 10 au 13 février 2024.

Le carnaval de Guadeloupe

En Guadeloupe, le carnaval est fortement associé à la préservation de la culture locale et notamment à la musique gwo-ka, et ses tambours dont jouaient autrefois les esclaves. Les orchestres de rue prennent une grande importance, alors que des compagnies déguisées se rejoignent à Pointe-à-Pitre et à Basse-Terre depuis les quatre coins de l’archipel. Au programme : parades diurnes et nocturnes, mariages burlesques, danse de diablotins farceurs qui entonnent des refrains inspirés de l’actualité. Le tout largement arrosé de rhum local (donc délicieux) dans un déferlement de plumes, de paillettes et de clochettes. Le mercredi des Cendres, on incendie Vaval, roi du carnaval, après l’avoir copieusement ridiculisé.

Du 5 janvier au 13 février 2024.

Le carnaval d’Oruro

Inspiré des fêtes indigènes des Andes et aujourd’hui caractérisé par un certain syncrétisme religieux, le carnaval d’Oruro a lieu à 3 700 mètres d’altitude, au cœur de l’altiplano bolivien. Il commence par une cérémonie dédiée à la Virgen de Socavón puis par une grande procession qui dure plus de vingt heures et fait référence à la Pachamama et au Tío. Plus de 28 000 danseurs mettent en scène des tableaux imagés. Citons par exemple la morenada, qui fait référence aux esclaves des mines d’argent, ou la llamerada, qui représente les bergers de lamas des hauts plateaux.

Du 3 au 13 février 2024.

le carnaval d'Oruro et ses costumes inspirés des coutumes rurales

crédit photo : Orestes

Le carnaval de Ténérife

À Santa Cruz, sur l’île de Ténérife aux Canaries, ce carnaval d’Espagne a des airs de Rio, entre les activités variées dont le gala de l’élection de la Reine (certains costumes pèsent plus de 100 kg !), les parades de chars magnifiques et les musiciens extatiques. Les températures hivernales dans ce coin-ci d’Europe oscillent entre 15° et 20°, ce qui ne gâche rien. Un seul mot d’ordre : l’amusement ! La fête s’achève avec les funérailles de la sardine, sous les pleurs du cortège des veuves, et un week-end entier de bals et de spectacles lors de la “Piñata Chica”. À découvrir sans plus tarder !

Du 12 janvier au 18 février 2024.

Le carnaval de Santiago de Cuba

Le carnaval de Santiago de Cuba est un des carnavals du monde les plus insolites, puisqu’il se tient en juillet ! Il ne s’agit ni plus ni moins que du plus célèbre carnaval des Caraïbes. Il marque d’après les traditions la fin des récoltes sucrières. Chaque quartier envoie son comparsa qui danse et chante dans un tourbillon joyeux et incessant sous les lampions. Vos dates de voyage ne correspondent pas à celles du carnaval ? Pas de panique : le Musée du Carnaval de Santiago expose les plus beaux déguisements. En plus, des comparsas se produisent fréquemment dans son enceinte. L’idéal pour ne rien rater et participer à sa manière.

Du 21 au 27 juillet 2024.

Le carnaval de Québec

Lors du carnaval de Québec, “déguédine pis sors” ! Comme à leur habitude, les habitants de la Belle Province célèbrent la saison hivernale avec la joie de vivre qui les caractérise. Celle-ci fait d’ailleurs partie des raisons de voyager au Québec. Décorations, concerts et feux d’artifice ne sont que quelques-unes des animations promises. C’est l’un des carnavals du monde les plus froids ! Essayez-vous d’abord à la sculpture sur glace ou au lancer de haches, tel un vrai bucheron canadien. Les carnavaleux sont ensuite invités à rejoindre le cortège aux côtés de Bonhomme au son des trompettes rouges ou bleues, avant de se réchauffer à l’aide d’une bonne rasade de caribou, sorte de grog au vin chaud tout à fait bienvenu lorsqu’il fait -10°.

Du 25 janvier au 11 février 2024. (70ème édition)

Bonhomme, la mascotte du carnaval de québec

crédit photo : Chris Allan

Le carnaval de Mindelo

Destiné d’abord aux capverdiens avant de l’être aux touristes, le carnaval de Mindelo, sur l’île de São Vicente, fut introduit par les Portugais. Il connut par la suite des influences britanniques et brésiliennes – une diversité que l’on retrouve dans les costumes. On décore les chars allégoriques en suivant des thèmes aussi variés que les nouvelles technologies, la crise financière ou le tennis ! N’hésitez pas à flâner dans les rues quelques semaines avant de fêter Mardi Gras. En effet, c’est une belle excuse pour assister aux répétitions des groupes de danseurs, et pour goûter à la savoureuse cuisine du Cap-Vert pour varier les expériences.

Le 13 février 2024.