Cambodge Tourisme : Temples d'Angkor, Phnom Penh et Battambang

Au pays du sourire

Découvrez nos suggestions d’itinéraires au Vietnam :


C'est au Sud de la péninsule indochinoise que se situe le Cambodge, baptisé "Pays du sourire" partout dans le monde. Situé entre la Thaïlande, le Vietnam et le Laos, ce pays touristique revêt bien des facettes, notamment sur le plan historique. Sous l'influence de la culture Khmer et malgré une histoire forte, le Cambodge a su se relever, développer son industrie de tourisme et accueillir dans un climat chaleureux ses visiteurs lors de leur voyage, essentiellement attirés par deux destinations : la capitale Phnom Penh et les ruines d'Angkor.

Mais le Cambodge recèle bien d'autres atouts encore que vous pourrez découvrir lors de ce type de voyages et mettant en valeur la culture cambodgienne. Des marchés aux temples, en passant par ses restaurants et ses plages, vous pourrez aussi vous adonner aux plaisirs d’un trek ou d’une ballade en moto sur les routes du pays. Qui plus est, différents modes de déplacement sont mis à votre disposition. Tout d’abord, par voies fluviales, il est possible de se déplacer en ferries, en particulier pour aller de Phnom Penh à Siem Reap ou de Siem Reap à Battambang, idéal lorsqu’il fait beau. Pour circuler en ville, il est mis à disposition des motos taxis ; des voitures individuelles et des cyclo-pousses ou tuk-tuk. De nouvelles compagnies de bus sont également disponibles pour faciliter vos voyages à l'intérieur du pays.

Les incontournables

Impossible de venir au Cambodge sans passer par sa capitale, Phnom Penh. Modernisée de jour en jour et sous l’influence d’un lourd passé, cette cité reste conviviale et chaleureuse. Vous y découvrirez notamment un quartier colonial typiquement français qui lui vaut d’être surnommé « Paris de l’Est ». Flirtant avec les rives du Mékong, elle abrite en son sein nombre de sources de divertissement. Hôtels, restaurants et bars tendance d’un côté, découvertes culturelles avec le Musée national ou en encore la tristement célèbre prison S21, devenue depuis un musée, de l’autre...cette ville du Cambodge vous révèle des moments uniques.

De son côté, Battambang, sur les rives de Sangker, vous subjuguera pour ses nombreux édifices bouddhistes et antiques, mais aussi pour ses magnifiques statues de divinités ou d’animaux mythiques. Vous apprécierez d’arpenter ses rues et ses édifices coloniaux tout au long de la rivière et à proximité de la campagne.

Autre étape incontournable, le petit village de Siem Reap, en direction des temples d’Angkor et devenu désormais une ville de tourisme moderne accueillante. En l'occurrence, Angkor recueille désormais nombre de temples, dont Angkor Vat, le Bayon et le Ta Prohm. La ville propose aussi de découvrir le Tonlé Sap et ses villages flottants, ainsi que de nombreux loisirs culturels et sportifs.

Au sein de l’illustre station balnéaire de Sihanoukville, profitez de ses magnifiques plages et d’une vie nocturne extrêmement animée. A proximité, se trouvent différentes îles, cernées par des récifs coralliens, autour desquelles il est possible de faire de la plongée sous-marine.

Plaisir des papilles et vie nocturne

Voyager au Cambodge, c’est aussi s’imprégner des spécialités du pays au niveau culinaire. Celle-ci se traduit par de multiples influences, notamment vietnamiennes. Légumes, gibiers, soupe de porc, mets parfumés de citronnelle ou de coriandre...les plats cambodgiens sont très variés. Parmi les spécialités reconnues, il convient de citer :

  • l’Amok, un filet de poisson au curry ;
  • le Loc Lac, du bœuf mariné et citronné, avec des œufs frits ;
  • la soupe Bobor ou le bouillon de riz ;
  • le crabe de Kep au poivre de Kampot ;
  • des fruits frais en guise desserts.

Outre les nombreux produits de la mer qui sont proposés, il existe aussi, pour les gastronomes plus aventuriers, des mets plus atypiques, comme les œufs de canard, le Prahok ou encore des insectes rampants tels que les araignées et les grillons. De même, certains plats sont composés de grenouilles ou de rats. Par ailleurs, vous apprécierez les différents stands disponibles dans les rues du Cambodge où l’on peut trouver des nouilles ou du porridge de riz, mais aussi des criquets grillés.

De même, les adeptes de distraction nocturne sauront trouver satisfaction grâce aux nombreux bars et pubs disponibles au Cambodge, notamment dans les grandes villes. Vous aurez l’occasion de vous déplacer à l’aide d’un tuk-tuk ou d’un taxi. De même, de nombreuses boîtes de nuit sont ouvertes et peuvent répondre à vos attentes suivant vos préférences.

Bien préparer son départ

Avant de réserver vol et hébergement pour ce séjour au Cambodge, il est essentiel de connaître certaines informations indispensables en matière de tourisme et de voyages.

Tout d’abord, il est demandé de disposer d’un passeport individuel valide, ainsi que d’un visa en bonne et due forme. Comptez 20 dollars pour un visa de tourisme pour une durée de 90 jours, qu’il est possible de prolonger de 30 jours, moyennant un surcoût de 15 dollars. Il est possible de l’obtenir auprès d’une ambassade ou du consulat en France, mais aussi au sein des aéroports ou postes frontaliers (Thaïlande, Lao, Vietnam).

En matière de santé, aucune vaccination particulière n’est requise, mais il est recommandé de penser à faire un rappel contre la Polio, l’Hépatite et le paludisme. Il faut aussi prévoir, dans le cas d’un séjour dans une zone rurale, le vaccin contre l’encéphalite japonaise. Pensez également à vous équiper d’une moustiquaire.

Pensez, par ailleurs, à prendre dans vos bagages une lampe de poche, ainsi qu’un adaptateur pour les différents appareils électriques.

Au niveau financier, sachez que le riel cambodgien, la monnaie officielle, peut être substitué par le dollar américain. D’ailleurs, les guichets automatiques, présents dans toutes les zones touristiques, distribuent des dollars. Par précaution, il est conseillé d’avoir sur soi de l’argent en petites coupures.

Enfin, on peut se poser la question pour un voyage au Cambodge quand partir. En l'occurrence, il est indispensable de prévoir un voyage durant la période de la mousson et la saison des pluies, de mai à octobre. Préférez plutôt un départ pendant la saison sèche, de novembre à avril, et en janvier si vous cherchez un peu de fraîcheur. Le voyage et les visites n’en seront que plus agréables.

Bon à savoir

Pour faire du tourisme au Cambodge, il est possible de passer par le Vietnam ou par l'un des autres pays voisinant, soit par bus, soit en avion ou encore en bateau. L’aéroport principal se trouve à Phnom Penh et la majorité des vols venant de la France atterrissent là.

En matière de sécurité, il est conseillé de laisser en lieu sûr tout objet de valeur, ainsi que les documents importants. Pensez également à prendre une assurance avant votre départ, notamment pour toute question de santé. A ce sujet, évitez l’eau du robinet, pour ne pas contracter la tourista, et préférez l’eau minérale en bouteille ou l’eau portée à ébullition. De même, choisissez plutôt des aliments cuits, plutôt que des aliments crus ou peu cuits et lavez-vous les mains au gel hydro-alcoolique.

Si le Cambodge s’avère relativement sûr et très accueillant, il est aussi recommandé de rester vigilant dans les grandes villes, en particulier durant la nuit où les pickpockets peuvent sévir.

Haut