Monnaie du Costa Rica

Le Costa Rica a sa propre monnaie officielle à l’effigie du célèbre navigateur Christophe Colomb. Les coupures et pièces permettent surtout de payer les achats courants tels que la nourriture, les déplacements en taxi et en bus ou encore les souvenirs et les achats au marché. Cependant, ce n’est pas toujours le moyen le plus pratique pour payer l’hôtel ou certains frais plus important, le change n’étant pas forcément favorable.

Découvrez nos suggestions d’itinéraires au Costa Rica :


Les monnaies utilisées au Costa Rica


Monnaie et devise locales au Costa Rica

Au Costa Rica, la monnaie principale est le colon costaricien. Il s’agit de la monnaie officielle, divisée en 100 centimos. Son nom lui vient du navigateur Christophe Colomb et plus particulièrement Cristobal Colon en espagnol. Les pièces disponibles sont celles de 5, 10, 25, 50, 100 et 500 colons. Les billets sont pour leur part disponible dans les coupures suivantes : 1 000, 2 000, 5 000, 10 000, 20 000 colons. Le code international du colon est CRC.


Le change avec l’euro

Pour l’équivalent d’un euro, il faut compter entre 550 et 600 CRC. Avoir des colons costariciens sur soi est très apprécié pour payer les petites dépenses courantes comme la course de taxi ou le billet de bus. Ce n’est pas toujours la monnaie la plus pratique pour les plus gros frais, comme l’hôtel ou les billets d’avion. Vous aurez avantage pour ces dépenses d’utiliser le dollar ou l’euro.


Comment payer au Costa Rica ?

Les distributeurs automatiques sont présents dans les grandes agglomérations. Vous pouvez y retirer des colons ou des dollars américains. Si les cartes bancaires sont généralement acceptées, elles génèrent des frais variables selon la banque. Le change est plus avantageux si vous êtes déjà au Costa Rica, et en évitant le bureau de l’aéroport. Il est même possible, parfois, de changer une somme modeste sans frais dans une “casas de cambio”, toutefois le taux de change reste assez élevé. Attention, les horaires d’ouverture des banques sont assez courts, généralement de 9h à 15h.


Quelle monnaie utiliser lors du voyage ?


Voici environ 10 ans que le Costa Rica accepte également de changer des euros, surtout dans les banques nationales. Vous pouvez donc sans problème faire du change pour obtenir des colons ou des dollars. Vous devrez toujours avoir sur vous des colons, pour vous acquitter des achats courants. Les billets d’euros ne seront pas acceptés. De façon générale, vous obtenez un meilleur pouvoir d’achat si vous faites usage de la monnaie locale du Costa-Rica. Parfois, certains musées acceptent les dollars, tout comme les restaurants et les hôtels.


Les taxes et pourboires

Savoir s’il faut donner un pourboire n’est pas une question évidente. Il faut en effet par ce geste indiquer si vous êtes satisfaits des services obtenus. Le pourboire est normalement inclus dans le service du restaurant, et est indiqué sur la note. Si vous avez envie, vous pouvez laisser un billet de 1000 colons ou 1 USD. Pour les services de votre chauffeur, comptez environ 1 à 2 USD par jour et par personne et environ 3 à 5 USD pour le guide. Une taxe de 28 USD est appliquée au moment de votre sortie du Costa Rica. De même, une taxe de 15% est appliquée dans les restaurants (pour le service : 10%). Il est coutumier de laisser un petit pourboire au personnel de service de l’hôtel, mais ce n’est pas nécessaire pour les taxis.

Au Costa Rica les prix appliqués sont inférieurs à ceux de la France, mais il faut rester vigilant sur la façon de dépenser sur place. En utilisant trop souvent votre carte bancaire, vous limitez votre pouvoir d’achat à cause des frais appliqués. Dans tous les cas, veillez à ne pas changer trop de colons car il est très difficile à votre retour en France de les changer en euros.


Quel budget/argent pour un voyage au Costa Rica ?


Le coût de la vie au Costa Rica est globalement bas si on le compare avec ceux de la France et des autres pays d’Europe. Pour autant, il ne s’agit pas d’une destination bon marché comme on pourrait le croire. De ce fait, planifier votre budget à l’avance vous permettra de profiter à fond de votre séjour.

Les transports constituent les postes de dépense les plus onéreux. Un aller-retour Paris-Costa Rica coûte une moyenne de 628€. Une hausse importante est notée durant la haute saison. Si vous tombez sur de bonnes affaires, vous pourriez vous procurer des billets aller-retour pour moins de 500€.

Dès votre arrivée a l'aéroport de san Jose, vous aurez besoin d’un moyen de transport vers votre hébergement. Comptez entre 30€ et 80€ par jour si vous envisagez la location de voiture, le type de véhicule influençant naturellement la fourchette de prix. C’est une option intéressante dans la mesure où la prise en charge et la restitution sont prévues dans la même agence. Autrement, la facture risque d’être salée. Le litre d’essence coûte environ 1€, ce qui s’ajoutera à vos dépenses dans le cas d'une location de voiture. Le taxi est également envisageable pour les trajets entre l’aéroport et le centre-ville, le prix moyen de la course tournant autour de 14€. Les bus sont évidemment économiques, le ticket se vendant à moins de 1€. Les trajets sur de longues distances coûtent dans les 14€ tout au plus. Les navettes touristiques sont relativement économiques. En revanche, les itinéraires de ces navettes touristiques ne vous feront passer que devant les lieux emblématiques. Choisissez donc une autre option pour un séjour hors des sentiers battus.

Prévoyez également les dépenses liées à l’hébergement. S’agissant d’une destination extrêmement touristique, il est quasiment impossible de trouver des chambres à la dernière minute durant la haute saison. Mieux vaut donc choisir votre hébergement plusieurs mois à l’avance. Les nuitées vous coûteront entre 90€ et 300€, des variations étant relevées entre les grandes villes. N’oubliez pas de vous renseigner sur les taxes qui ne sont pas systématiquement comprises dans les prix annoncés. Si vous préférez un logement qui soit économique, confortable et qui vous permette de partager le quotidien des locaux, pensez aux hostels. Ce sont des auberges de jeunesse qui sont aussi intéressantes que les cabinas, autrement dit les pensions de famille.

Pour ce qui est de la restauration, les petits déjeuners sont souvent inclus dans les nuitées en hôtel. Renseignez-vous quand même pour éviter les déconvenues. Comptez ensuite dans les 10-15€ par personne pour un repas complet dans un restaurant local. Si vous choisissez un établissement plus élaboré, prévoyez un minimum de 20€ par personne.

Ne négligez pas les activités. S’il est facile de trouver de jolies plages sur la cote pacifique, elles n’offrent qu’un aperçu des charmes du Costa Rica. Les entrées dans les espaces naturels sont généralement payables en dollars. Dans la vallee centrale, vous pourriez visiter le parc national du volcan Poás pour 15€. Au départ de la capitale, comptez dans les 40$ pour accéder à Isla Tortuga et vous offrir une inoubliable session de snorkeling. L’accès aux Ecothermes de l’Arenal vous demanderont environ 34€ par personne.


Quelle carte bancaire pour le Costa Rica ?

Bien que le colón costaricien soit la monnaie nationale, il est parfois possible de choisir d’autres moyens pour régler vos dépenses. Le paiement par carte est notamment envisageable dans les grandes villes. Les commerçants acceptent les cartes Visa, American Express ainsi que les MasterCard.

Avoir de la monnaie en colones reste indispensable, notamment pour les menues dépenses. Le change est donc un passage obligé pour avoir des devises sur place. Vous pouvez vous rendre à la Banco de Costa Rica ou à la Banco National, par exemple. Les nombreux bureaux de change répartis entre la vallee centrale, la cote pacifique et à travers l’ensemble du pays vous offrent également la possibilité d’obtenir de la monnaie en colones. Notez toutefois que les taux de change sont généralement élevés. Il est donc préférable de limiter le nombre de transactions afin de profiter d’un budget plus conséquent. Par ailleurs, les horaires sont assez limités puisque les banques et bureaux de change n’ouvrent que du lundi au vendredi, généralement de 9h à 15h. Quelques rares établissements sont ouverts le samedi matin.

Si vous disposez d’une carte American Express ou d’une autre carte internationale valable au Costa Rica, vous pouvez l’utiliser pour effectuer des retraits dans les distributeurs automatiques qui sont opérationnels 24h/24. Ils sont concentrés dans les grands espaces urbains, ce qui signifie concrètement que vous aurez du mal à en trouver dans les régions reculées. Comme vous avez déjà établi un budget de voyage, vous pourrez facilement calculer le montant qu’il vous faut entre votre arrivée a l'aéroport et la fin de votre séjour.

Rappelez-vous que les transactions par carte bancaire sont soumises à des commissions. Il sera donc plus judicieux d’opter pour le paiement par carte pour régler les dépenses les plus élevées et d’utiliser la monnaie nationale en liquide pour couvrir vos autres besoins.


Derniers conseils pour bien gérer votre budget de voyage au Costa Rica

Dans la mesure du possible, essayez d’avoir des colones, idéalement de la monnaie. En effet, les commerçants refusent parfois les transactions lorsqu’ils n’ont pas l’appoint. Les l’argent liquide vous sera notamment utile pour acheter des bouteilles d’eau, payer vos repas, régler vos courses en transports en commun ou encore le carburant dans le cas d'une location de véhicule. Il est beaucoup plus facile d’échanger des dollars que des euros au niveau de la Banco de Costa Rica et autres établissements bancaires. Il serait donc plus avantageux de voyager avec des dollars. D’ailleurs, les dollars sont acceptés dans la majorité des musées, hôtels et sites d’intérêt. Lorsque vous recevez des billets, assurez-vous qu’ils ne soient ni déchirés ni scotchés.

Limitez l’usage de votre carte de crédit pour réduire les frais. En outre, les colones ne peuvent être échangés en France. S’il vous en reste à la fin de votre voyage, pensez à échanger les devises sur place (rappelez-vous : du lundi au vendredi uniquement, rarement le samedi matin). Vous pouvez également tout dépenser à san Jose ou ailleurs, si vous le souhaitez.


Autres informations sur l’économie costaricaine

Haut